La Part du Colibri

Une jolie histoire racontée par un Grand (et tout petit) monsieur : Pierre Rabhi

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

5 comments

  1. audrey says:

    En lisant l’histoire je me suis mise à penser « mais est-ce que ce serait pas plus malin dans ce cas de faire un genre un barrage au feu, comme creuser une tranché autour de l’incendie pour l’empêcher de s’étendre, et même la remplir à ce moment d’eau. » Aprés je me suis dit que c’était un colibri donc bon dans tous les cas…
    Mais je trouve quand même que pour un tatou et un colibri qui parlent, ils poussent pas trop la réflexion.

Répondre à audrey Annuler la réponse.