Ma Cup et moi!

image

Ouiiii sayéééé je mis suis mise!
A quoi?? ben à la Cup bien sur!
Quoiiiii? tu ne sais pas ce qu’est une Cup??


ATTENTION ce post s’adresse Uniquement aux filles , alors homme de toute couleur ou espèce, je te conseille de rebrousser chemin, car ce qui va suivre risque de ne pas te plaire :)

LA CUP KESAKO??

Je pensais vous en parler plus tard, mais comme je suis devant le fait accomplis, allé, je me lance.
Qu’est ce que cet objet conique bleu bizarre?

C’est une Coupe Menstruelle, et quand tu deviens un peu intime avec tu peux même l’appeler : Ma Cup’.

Ma Cup c’est ma nouvelle compagnonne de règles.

Je m’explique, la coupe menstruelle c’est un cône en silicone chirurgical, qui remplace les tampons pendant les règles.
Le principe est simple , tu l’insères dans ton vagin, il réceptionne ton précieux sang menstruel, et règulièrement tu le retires pour le vider.

Alors , c’est vrai que dit comme ça, ta pas trop envie.
Quand j’en ai entendu parler pour la première fois , je me suis imaginée accroupie dans mes toilettes, la main dans la minette en train d’essayer d’attraper un petit stroumpf sanguinolent agrippé à mes paroies vaginales, puis je me suis vue dans les toilettes d’un resto en train de vider stroumpf tomate à coté la-madame-qui-se-refait-une-beauté.

Charmant

Malgré tout, comme j aime l’aventure, j’ai commandé ma nouvelle Cops’ : Ma Cup.
je l ‘ai reçue pile poil pour l’arrivée de mes règles, ce que j ‘ai considéré comme un signe du destin.

Je crois que seules les ingénieures en vagin sont capables d’insérer une coupe mensuelle en une seule fois sans dégâts.
Bon, au bout de 2 tentatives qui se sont terminées dans un bain de sang j’y suis enfin arrivée. Bon, je suis marseillaise, alors je l’avoue , je rajoute un peu. En vrai de vrai, pas l’ombre d’une hémoglobine. Tout s’est bien passé au bout de la seconde fois. Juste une sensation un peu bizarre au moment de l’ouverture de ma cup et de son effet ventouse.

A J+1 je dois dire que je suis plus que comblée par ma Cup ( … oui c’est le cas de le dire…)
Je suis devenue une pro en insertion et retirage de coupe. Aucune sensation de gène pendant la journée. Pas de douleurs. Ni fuite .  Et pourtant je ne l’ai vidée que 2 fois en 24h.  Je peux courir, sauter, chanter, danser, m’envoler dans les airs… ma cup reste en place et je l’oublie complément. Le bonheur ! Et le pire : c’est même pas dégueu finalement !

Je pense donc que je suis définitivement convertie à la coupe menstruelle et pour rien au monde, je ne reviendrais aux tampons et autres machins empoisonnés à me fourrer dans ma caverne d’amour.
Empoisonnés… j ‘ai dis empoisonnés? Là j’imagine que tu ne comprend pas bien et tu te dis que je commence un peu à délirer sec. Laisse moi donc t’expliquer pourquoi je suis fâchée avec mon ex: Mister Tampon.

 

TAMPON, POURQUOI TANT DE HAINE??

Un jour mon ami A.M m ‘a parlé du pétrole qui était un composant principal des tampons.  Je t’avoue que je l’ai pris pour un extrémiste du tampax et que suis restée un peu septique. Et puis j ‘ai quand même effectuée quelques recherches (histoire de ne pas mourir/vivre idiote).
Et là : c’est le drame !

Les tampons sont composés de Viscose et de Coton traditionel.
Qu’est ce que le viscose ? C’est un produit qui est fabriqué à partir de pulpe de bois, et qui est traité avec des centaines de produits chimiques. Et le plus problématique d’entre eux est celui qui sert à blanchir la pulpe: le dioxyde de chlore.
La où le bas blesse, c’est que ce composant est utilisé à la base en tant que désinfectant pour contrôler les micro-organismes nocifs, ainsi que les bactéries, virus ou champignons sur des objets inanimés et les surfaces. Autrement dit, c’est un agent de stérilisation.

Donc en fait , si je comprend bien,  j’insère dans ma pouponnière, tous les mois, des bâtonnets qui stérilisent les lieux … ces mêmes lieux qui servent en enfanter... hum…

Alors ensuite ça se corse ( et oui c’est pas fini ). Parce que pendant le processus de blanchiment, la dioxine du chlore est libérée ( là je résume un peu ). Il est alors tout naturel de se demander, mais qu’est ce que la dioxine? Pourquoi un nouveau mot compliqué qui cherche à empoisonner ma petite caverne?
En fait on appelle Dioxine  un groupe d’une centaines de produits chimiques très persistants et très toxiques qui s’accumulent dans notre corps tout au long de notre vie par ce que nous mangeons, nous buvons, nous reniflons , ou par ce que nous insérons dans notre vagin. Créant ainsi un capital chimique.  Ce dernier sera ensuite transmis à nos enfants , qui le transmettront à leur tour aux leurs et aux leurs et aux leurs et aux leurs…. bon t’a compris le principe quoi.
Je ne veux pas te faire peur, mais la dioxine, de part sa composition, est considéré comme  » la substance la plus mortelle connue pour l’humanité ». C’est une source de maladies grave, et l’Agence de Protection de L’humanité le considère même comme un produit ” Cancérogène pour l’homme” entrainant une augmentation du risque de cancers de l’appareil génital féminin et autres trucs charmants.

Alors quand ces produits super toxiques sont placés directement dans les muqueuses de notre vagin, ben c’est un peu la cata. Parce que ça peut entrainer aussi des risques d’infertilité, grossesses qui n’arrivent  pas à leur terme, réduction du nombre de spermatozoïdes, suppression du système immunitaire, maladie de peau, problèmes pulmonaires…

Et comme si c’était pas déjà assez il y a aussi d’autres complications liées à notre ami le tampon.
Je disais un peu plus haut que ces derniers étaient composés de fibres de viscose. C’est elles qui sont associées au risque de Choc Toxique ( TSS).
Tu sais , c’est le truc qu’on te dit pour te faire peur quand tu met des tampons pour la première fois. la légende urbaine selon laquelle, tu peux avoir une maladie foudroyante qui, si elle n’est pas soignée vite vite, entraine l’amputation de pleins de morceaux de toi. Tu connais cette histoire non? Bon , je ne crois pas que ça se passe vraiiiimmmment comme ça dans la vie, mais il n’empêche que certaines jeunes filles ont une réaction rejet lorsqu’elles utilisent un tampon pour la première fois, et les conséquences peuvent être très graves et aller jusqu’à la mort.
Et en plus d’augmenter le risque de Choc Toxique, les fibres de viscose sont très abrasives pour notre gentille mignionne et surtout fragile paroi vaginale, créant ainsi des micro coupures. Micro coupures qui faciliterons l’arrivée de mycoses, MST et autres trucs pas très ragoutants.

Alors quand j’ai eu terminé de lire tout ça, je me suis dis, que vraiment, c’était un crime contre mon humanité que de continuer à utiliser des tampons.

Et j’ai définitivement adopté Ma Cup’ .

 

LES AVANTAGES DE LA CUP

– Ma cup coute env 20 euros et dure 10 ans. Je n’ai plus à acheter des boites de tampon pendant toute ma vie. Donc je fais des sacrées économies. Plus besoin de prévoir des serviettes ou tampons en vacances. Plus besoin d’en avoir en réserve dans le sac. Plus besoin d’en gratter autours de moi! youhouuuuu

Il n’y a plus aucun produit chimique qui ne visitent mon intérieur. La coupe est en silicone chirurgical donc aucun risque. Pas de choc toxique. Pour celles qui sont sensibles de la minette, moins de mycoses allergies et autres.

Je ne pollue plus la planète avec mes tampons pas tellement biodégradables, avec tous les emballages plastique et cartons qu’il y a autours, avec toutes les encres super chimiques qui veulent faire croire que les tampons c’est mignon.

Aucun risque de fuite, je peux faire toutes les activités qu’il me plaisent avec. Sur des forum j’ai trouvé des filles qui disaient pouvoir faire du humhum avec . Bon , soit leurs chéris ont vraiment des miniriquiqui kiki, soit c’est un peu des mitho… ou peut être que ça se passe juste dans leurs têtes.. c’est possible… Parce que j’ai cherché, j’ai pas trouvé comment elles faisaient.
Je peux aussi dormir courrier sauter, faire un voyage autours de la terre sans me faire le moindre soucis.

Ma cup se change environ toutes les 12 heures contre 8h max pour un tampon et peut contenir 4x plus de liquide. Ben wé, elle est forte ma cup !

Aucune odeur désagréable pendant les règles

Discrétion au top niveau. Plus le stress de la petite ficelle qui dépasse. Ou que tout le monde sache que OUIIII je vais aux toilettes pour changer mon tampon et que OUIIIII même si ça ressemble à un bonbon dans son emballage c’est quand même un tampon, et que beurrrrk les règles c’est dégueulasssse.

LES INCONVENIENTS DE LA CUP

il faut prévoir de l’avoir le jour de ses règles, sinon c’est un petit peu embêtant

-et … ben OUIIII c’est le SEUL inconvénient. J’ai cherché, tourné, viré, je n’en vois as d’autre !

Voila je t’ ai exposé à peu prés tout ce que je sais de la Coupe Menstruelle et des tampons. Il ne te reste plus qu’à t’en faire ton idée et peut être à l’adopter!

 

ALORS, CUP OU PAS CUP?
image

SI TU VEUX APPROFONDIR... ( ha ha la blague… approfondir.. vagin.. coupe.. heu.. non c’est pas drôle? bon ok…)
voilà les liens vers les sites qui m’ont permis d’avoir toutes ces informations. Un grand merci à A.M, le Mec qui m’ a fait découvrir la Cup ( un mec??? tu te rend compte !!! )

Où la trouver?  Lien Amzon: Lunacopine Coupe menstruelle

Les tampons Tampax, Mortellement toxiques
Qu’y a t’il dans nos serviettes hygiéniques ?
Easycup, le site francophone des utilisatrices de coupes menstruelles
Les anglais ont débarqués

74 comments

  1. josephine says:

    Très belle invention! J’en suis fan. Je l’utilise tous les mois, je trouve ça très agréable malgrés sa forme un peu particuliére. Je le conseille à tout le monde, un outil indispensable pour toute les filles. Ma fille de 17 ans ne peut plus s’en passer.

  2. Béné says:

    Quand j’ai sortie la mienne de son emballage mon cerveau a fait des bonds : oh la vache c’est énorme, tu vas galérer, c’était pas une bonne idée ma fille t’as encore claqué des tunes pour rien…..
    Et quand mon cerveau a arreté de sauter j’ai essayé. Et l’essayer c’est l’adopter.
    C’est tellement confortable que j’ai souvent peur d’oublier de l’enlever, de la garder plusieurs jours sans avoir réalisé qu’elle est toujours là….

      • Anne says:

        Ah oui, j’ai vu ça aussi. C’est fort! La nana disait « je me demandais comment faisaient les femmes avant… et j’ai trouvé ». J’ai essayé, ça semble marcher un peu, mais les jours de « grand flux » et la nuit, c’est pas encore ça. Vive la cup en attendant!

        • lecorpslamaisonlesprit says:

          il faut vraiment que j’essaye… dans un autre registre , j’ai entendu parler de femmes qui arrivaient à se connecter à leurs bb et à savoir quand ils voulaient faire pipi ou caca, du coup dés petit elles ne mettaient pas de couches… wahou…

      • Ludivine says:

        J’entends beaucoup parler de la cup, mais j’imagine toujours très difficilement l’insertion. Je me dis que j’y arriverai jamais, et si par miracle j’y arrive, la cup va se perdre dans les fins-fonds de mon vagin et je vais jamais la revoir. lol
        Mais perso’, j’arrive à peu près à contrôler mon flux. Bon par contre, quand je sens que c’est plus possible, il me faut des toilettes à portée de mains (ou de vagin lol). Et j’ai de la chance car la nuit, rien ne sort ! Bon ok par contre le matin, je fais un sprint jusqu’aux toilettes. ^^
        Ludivine Articles récents…Mes envies déco’ du moment !My Profile

  3. ceresaya says:

    ça fait plusieurs mois que je lis des articles sur cette cup et j’ai une amie qui l’a adoptée… J’hésite en fait depuis quelques temps à sauter le pas, ton article va peut-être bien m’y aider ! (tu as un style très argéable à lire en tout cas)

  4. mido1w says:

    Wahou je découvre cet article avec peur/horreur/haine/joie…
    Peur en pensant à toutes mes copines qui mettent des tampons.
    Horreur en pensant à toutes ces merdes chimiques qui sont partout même là où on n’imagine pas.
    Haine contre les industriels, le système, d’autoriser ça.
    Joie car je suis passée à la cup (par souci de réduire mes déchets à la base) il y a près de 6mois.
    Et c’est drôle car AVANT j’étais très sujette aux mycoses, changement de marque de tampon et ou serviette. Grosse chaleur, antiobio, gros stress et BAM une mycose. En gros tous les 3mois une petite mycose…
    Depuis la cup, pas une seule mycose pourtant il a fait très chaud, j’ai pris des antibio, j’ai eu du gros stress.

    • lecorpslamaisonlesprit says:

      C’est vrai qu’en lisant beaucoup de témoignages, on se rend compte que les mycoses disparaissent dés qu’on arrête les tampons et autres trucs chimiques. Le corps n’est pas bê^tê^,^il nous parle et rejette ce qui est mauvais pour lui…

  5. Anne says:

    Ah ah! la 1ère fois que j’en ai entendu parler, c’était dans un édito de Elle. Et je me suis dit « et puis quoi encore, y’en a marre de ces bêtises ». Puis, suite à des allergies aux autres méthodes, j’ai tenté. Ca a juste changé ma vie! Et j’en parle à toutes mes copines!
    L’autre inconvénient, c’est qu’il faut avoir de l’eau pas loin pour nettoyer, pas toujours facile au boulot ou en voyage (j’ai un peu galéré en Chine…)

  6. paulinebuzy says:

    Certaines personnes un peu étranges vous diront que la coupe n’est pas compatible avec le stérilet. Ne les écoutez pas ! En revanche, après un accouchement il est préférable de ne pas essayer d’y penser.

      • caroline says:

        les deux mon capitaine! (c’est une pro qui parle). Le stérilet oui mais pas tout de suite et la cup non non non c’est mieux de laisser couler. Et le col n’est pas tout de suite complètement refermé. Mais après 2 semaines c’est bon. Généralement, mème après les supers accouchements où on se sent super héro et super forte, on n’a pas trop trop envie de manipuler tout ça. Mais c’est au goût de chacune.

  7. Klarys says:

    Aaaah ça change la vie !!! C’est trop génial, je ne peux plus m’en passer ! Et avec la cup, fini aussi la peur de voir « sauter » malencontreusement un tampon de son sac à main quand on farfouille trop vite à l’intérieur et que la petite poche « à secret » est restée ouverte… Le plus rigolo c’est quand ça arrive dans un bus… et ça roule, ça roule à n’en plus finir… Bref, je vais mieux lol !

  8. Audrey says:

    J’aime beaucoup ta façon d’écrire, c’est rigolo tout en apprenant plein de chose. ;)
    J’ai celle-çi aussi (la plus petite taille), mais elle me semble grande, enfin elle me gène toujours un peu en mode « je prend toute la place à l’intérieur ».
    Du coup je crois qu’elle n’arrive pas à bien se déplier et elle fuit (déborde) du coup plus rapidement.
    De plus j’ai un stérilet en cuivre, et la coupe touche un peu l’extrémité, selon ma position, et c’est douloureux (pourtant j’ai le plus petit model de stérilet aussi, je dois être encore plus petite de l’intérieur que de l’extérieur). Donc je pense que c’est un peu mieux de ne pas avoir de stérilet en même temps. Mais bon ce ne sont que de petits inconvénients à gérer au regard de ceux que l’on peut rencontrer avec des tampons classiques. :)

    • laetitia says:

      merci! ça me fais plaisir que tu me lises :)
      et en plus tu m’as laissé pleins de commentaires, quel bonheur!!!
      pour la cup, j’ai eu aussi ce soucis de débordement. Je ne comprenais pas parce qu’au début tout allait plus que bien. Et je me sus rendue compte que le pb venait du fait que je l’enfonçais trop loin. Du coup elle ne se dépliait pas vraiment au bon endroit et ne faisait plus ventouse. Je pense que j’au du prendre la confiance lol.
      Maintenant que j’ajuste mieux, tout va bien
      ha oui, aussi le bout qui dépasse me gênait un peu, ça appuyait sur un truc désagréable. alors j’en ai coupé une grande partie, et depuis c’est le top!
      j’ai aussi eu le stérilet que j’ai enlevé il y a 3 ans, mais je reconnaissais pas la cup… :)

  9. Marie says:

    J’ai acheté une cup fin d’année dernière, et bon premier essai de nuit, elle me genait pas trop mais je suis pas sure que la journée ca aurait été aussi bien et surtout fuite au matin….

    Je pense qu’elle devait pas être mise correctement….
    J’ai pas retenté depuis de peur des fuites… mais allez au prochaines règles je retente. Ca serait tellement bien de se défaire de tout ce jetable
    Marie Articles récents…2015 et un nouveau grand voyageMy Profile

    • laetitia says:

      coucou, alors figure toi que moi ça m’ai arrivé au bout de plusieurs mois d’utilisation. Je comprenais pas d’ou venait le pb. et je me suis rendu compte que je la mettais trop en profondeur. En la rapprochant du bord, ça a complément réglé ce pb de fuite :)

  10. Sophia says:

    Je suis passée à la cup après DES ANNEES de reflexion. Oui oui, pendant des années je me suis dit : « Mais si personne n’utilise ce truc c’est surement que c’est pas bien » et je suis tombée sur un article qui detail la composition des tampons et la je me suis dit « Berk degueu je veux pas de ce truc dans mon vaginou ».
    Aujourd’hui, mon seul regret est de ne pas y être passé avant. La cup c’est trop de la balle !
    Quand j’en parle autours de moi, je précise quand même « Bon les filles, faut pas avoir peur d’en avoir plein les doigts hein » et oui, certaines personnes sensible m’ont dit « pfiou, je sais pas si je peux survivre à des doigts plein de sang et un flot de sang au vidage de la cup » Dommage pour elles, les règles, c’est pas sale, c’est normal et ton sang est tout propre car il est même pas en contact avec l’air, pas d’oxydation donc pas de mauvaises odeurs. La féministe qui est en moi se dit qu’il y a encore du boulot pour mettre fin à tous ces clichés. Bon je déraille donc je m’arrête là.

    • laetitia says:

      hahahaha moi aussi je suis trop heureuse d’être passée à la cup!
      ailleurs on me la volée en argentine, et là comme je viens de rentrer j’ai été obligé de lettre un tampon… degueu!
      on s’en rend plus compte, mais c’est ça qui est bizarre !

  11. Sophia says:

    Je suis passée à la cup après DES ANNEES de reflexion. Oui oui, pendant des années je me suis dit : « Mais si personne n’utilise ce truc c’est surement que c’est pas bien » et je suis tombée sur un article qui detail la composition des tampons et la je me suis dit « Berk degueu je veux pas de ce truc dans mon vaginou ».
    Aujourd’hui, mon seul regret est de ne pas y être passé avant. La cup c’est trop de la balle !
    Quand j’en parle autours de moi, je précise quand même « Bon les filles, faut pas avoir peur d’en avoir plein les doigts hein » et oui, certaines personnes sensible m’ont dit « pfiou, je sais pas si je peux survivre à des doigts plein de sang et un flot de sang au vidage de la cup » Dommage pour elles, les règles, c’est pas sale, c’est normal et ton sang est tout propre car il est même pas en contact avec l’air, pas d’oxydation donc pas de mauvaises odeurs. La féministe qui est en moi se dit qu’il y a encore du boulot pour mettre fin à tous ces clichés. Bon je déraille donc je m’arrête là.

  12. Di Meglio says:

    J ‘apprécie énormément ton humour et ta façon d’écrire…J ‘aurais pu dire exactement les mêles choses!!!BRAVO……..

  13. Caro says:

    Je decouvre ton blog et cet article ( via celui du budget cosmetic :) ) et moi j’ai quand meme des grosses peur :

    1- bon euh clairement pour le laver on en parle? parce que quand meme quoi allez mettre mes mains la dedans euh…..

    2- euh d’ailleur le risque de la  » renverser » quand on l’enleve…..?

    3- je ne supporte pas les tampons et n’arrive pas a les mettres ( non je ne suis ni blonde ni idiote applicateur sans applicateur mini j’ai tout essayer ca veut pas ca marche pas ca me gene ca me fait mal ca me gratte bref c’est l’horreur totale!! du coup j’ai peur que ca me  » gene » aussi quoi….

    • laetitia says:

      coucou! bienvenue par ici !
      1/ c’est vrai j’en ai pas parlé, ou brièvement… la cup je la spérilise à l’eau bouillante… il y a aussi des petits stérilisateurs exprès…
      2/ jamais renversée depuis que je l’ai, pas de panique :)
      3/ alors, moi je ne supportais plus le tampons, et je les sentais, je trouvais ça irritent meme, et je n’ai pas ce pb avec la cup… je pense qu’il est bon d’essayer pour se faire un avis…

      Je te fais pleins de bisous!

  14. Pauline says:

    Bonjour !

    Alors moi la CUP ça me dit vraiment rien… déjà je ne supporte pas les tampons donc bon… Par contre, je te rejoins à 100% sur la réduction des déchets hygiénique et autres.

    Alors j’ai tapé « alternative serviettes hygiéniques jetables ». Et comme pour les bébés et leurs couches lavables, il existe des serviettes hygiéniques lavables. Je pense que je vais me diriger sur ça ^^
    Un petit lien, juste pour info même si c’est un lien commercial: http://www.lilinappy.fr/serviettes-hygieniques-lavables-blueberry.html

    ps: j’aime aussi ta façon d’écrire ^^ à la prochaine lecture

  15. betty boop says:

    Coucou Laetitia, je te suis sur insta depuis qq temps mais lis seulement ton blog maintenant…..
    J’ai adhéré a la cup il y a presque 2 ans et je n’en changerais pour rien au monde, plus de sécheresse, plus d’odeurs……un vrai bonheur pour moi qui est pourtant mis plusieurs années avant de me decider a franchir le pas……..j’ai aussi coupé la tige car elle me genait au début.

    La il est tard mais je continuerais a lire ton blog qui m’a l’air fort intéressant et instructif !

  16. Aurélie says:

    La cup ! Vive la cup ! A mort les tampons et les serviettes !!!!
    Dés la première utilisation j’ai été conquise et plus jamais (à part après une grossesse) je réutiliserai tampon et serviettes. Non seulement c’est plein de merdasseries et en plus ça se recycle très mal.

    J’ajouterai cependant un deuxième inconvénient (qui n’en ai pas forcément un enfin ça dépend pour qui lol). Si on est pas très alaise avec son corps (son vagin), avec le sang et le fait de triturer avec ses doigts bah c’est pas facile de s’y mettre.

    Côté avantage c’est vrai que la liste est longue parce que partir en vacances avec le stock de tampons et serviettes bah c’est relou. Aller à la piscine avec la peur de voir la ficelle dépassée de ton maillot ou être toujours entrain de te retourner pour être sure de ne pas voir une traînée rouge dans l’eau. Et puis tu fait pas éponge à ta CUP alors que le tampons il fait vite l’éponge de toute l’eau de la piscine.

    C’EST LE PIED LA CUP !!!!!

  17. sav says:

    Eh bien… A mon âge j’avais imaginé que ça se posait dans la culotte comme une serviette, c’est fou! Heureusement que je n’ai pas parlé de cet objet à ma fille, et après je lui montre l’article…là elle aurait rigolé de sa maman…
    Dans ton article, tu ne dis rien sur les serviettes, sont elles aussi toxiques? Je n’utilise pas de tampon, ni pour moi ni pour ma fille, je me doutais que c’était pas bon, peut être parce que c’est dans le corps; pour les serviettes ce sont de grandes quantités tous les mois pour nous avec de jolie packaging…
    Alors pour la planète c’est pas top. Jvais étudier la question, tant de filles ont l’air de l’avoir adopter et puis ce nouveau blog (nouveau pour moi) que j’adore à fait un article avec un vrai test

    • laetitia says:

      <3
      tu as partagé l’article avec ta fille??!!
      c’est super merci!
      c’est vrai , pardon, je ne parle pas des serviettes, parce que je n’en ai casi jamais porté, mais c’est strictement la meme chose que les tampons malheureusement.
      Cependant pour les deux il existe une version bio et pas toxique en biocoop :)
      pleins pleins peins de bisoux!!!!

  18. marjorie says:

    Hello,
    je suis aussi utilisatrice depuis, pffiouuu, au moins tout ça et il a quand-même quelques inconvénients:
    -il faut que l’endroit s’y prête. C’est parfois galère de vider sa cup dans des toilettes où il n’y a ni lavabo ni tablette ni rien pour la poser.
    -faut être détendue en la vidant parce que parfois on renverse le contenu sur soi ou pire, on lâche la cup avec son contenu dans les toilettes! bye bye cup!
    -enfin, faut faire vraiment gaffe à la taille qu’on choisit parce qu’une cup trop petite ou trop grande, c’est vraiment pas confort. Et pour essayer la bonne taille, et bien il faut l’acheter!

    Voilà, mais à part ça, moi non plus, pour rien au monde je ne retournerais aux tampons!

    Bisettes!

  19. Sam says:

    Je valide aussi pour la cup, c’est tellement pratique et confortable !

    Je rajoute un avantage (qui peut même effacer le seul inconvénient du coup) : on peut la mettre AVANT les règles ! Il n’y a pas le soucis de sécheresse qu’on peut avoir avec un tampon, on peut donc mettre sa cup le matin tranquillou, et si on a ses règles ce jour là, pas de soucis. Si c’est pas pour ce jour là, c’est pas grave, on rince la cup et on repart !

    Pour celles qui débutent et qui ont peur de s’en mettre partout, je vous conseille de commencer sous la douche. Comme ça vous prenez bien le temps de comprendre comment la plier et la retirer sans stresser. Comme il n’est nécessaire de la vider que toutes les 12h ou 24h, on peut même le faire sous la douche tous les jours.

    Pour moi l’inconvénient est juste la sensation étrange du dépliement interne de la cup quand on sort des toilettes… en mode ô_O

    :D

  20. LuneAmbre says:

    coucou!!

    Pour moi je n’ai qu’un seul regret ne pas l’avoir adopter AVANT!!!!
    c’est le top!!!!!! Top confort! pas de contrainte! propre! économique! écologique!! et si un pote vampire de pointe à l’improviste, tu peux toujours lui offrir une petite coupette à boire :D

    pour pallier a ton « inconvénient » que moi aussi j’avais avant, j’ai acheter une deuxième cup!
    Une est tjrs dans mon sac a main, l’autre dans ma salle de bain!
    et du coup j’en ai tjrs une avec moi ;)

    kissouilles

  21. Fabienne says:

    Bonjour!
    Moi cela fait vraiment un bon moment que j’ai envie de sauter le pas mais c’est peut être bête mais je ne le saute pas juste parce que je ne sais pas vers quelle marque me tourner… Vous avez des avis???

    • Morgane says:

      Coucou,
      Moi j’ai commencée avec la Mooncup parce que c’était la plus facile à trouver, j’ai été convaincue puis j’en ai eu marre j’avais des jours avec quelques fuites alors j’ai pris la Lunacup et la c’est parfait !
      Bonne recherche pour la cup :)

  22. Cindy says:

    Après avoir lu beaucoup d’articles sur la cup, je me suis lancée il y a quelques mois ! J’appréhendais un peu, c’est normal, c’est tout nouveau, on ne connait pas… Mais en fait, cette invention est géniale et je peux arrêter les tampons qui pollue notre intérieur et notre planète ! Vive la cup !
    Cindy Articles récents…GAROROCK !My Profile

  23. Audrey says:

    Bonjour !
    J’ai toujours utilisé des grosses serviettes depuis que j’ai commencé à avoir mes règles (par exemple les serviettes pour les fuites urinaires qu’on voit à la télé et que moi, j’utilise pendant mes périodes parce que je perds énormément). Mais quand je vois les prix et les compositions, je me dis : Euh… Il faudrait peut-être que je pense à trouver autre chose de plus naturel et qui dure dans le temps. J’avais donc pensé à la cup, mais j’avais vraiment peur d’essayer… Tu as répondu à certaines de mes questions avec ton article, je te remercie !! Mais j’ai toujours une question…

    On peut la mettre même si on n’a jamais eu de rapport sexuel ?

    Oui, je sais, c’est un peu idiot comme question, mais j’ai vraiment peur d’acheter sans savoir si je réussissais à la mettre…

  24. Clara says:

    Coucou !
    J’ai en partie découvert la cup ici ! J’ai eu mes premières règles au mois d’aout et n’ayant pas encore de cup j’ai du revenir de vacances avec des serviettes ( quelle galère ! ) à changer toutes les 2 h dans des aires de repos cracra !
    A peine arrivée chez moi je me fais acheter une cup !
    J’ai eu mes 2ème règles hier et je teste la cup ! Quel soulagement , c’est trop trop génial !
    Je pars en voyage scolaire en Slovénie demain et je pense moins galérer avec la cup !

    Merci beaucoup Laëtitia !

Laisser un commentaire